Archives par étiquette : énergies renouvelables

Lancement du programme de recherche Hybridelec

Beyrouth, Achrafieh : ensemble de générateurs formant une véritable petite centrale électrique au cœur d’un quartier résidentiel de la capitale (mai 2017)

J’ai le plaisir d’annoncer le lancement d’Hybridelec, que je dirige avec l’appui de Sylvy Jaglin. Il s’agit d’une nouvelle recherche? financée par l’ANR (Défi 2 consacré à l’énergie). Elle est consacrée à l’hybridation des systèmes électriques dans les villes des pays en développement et émergents. Celles-ci connaissent de lourds problèmes de fourniture en électricité que les réponses conventionnelles telles que l’extension du réseau ne parviennent pas à résoudre. C’est pourquoi on assiste au développement de solutions alternatives, individuelles ou collectives, tels que des réseaux décentralisés et hybrides. Appliquant le concept d’hybridation aux études socio-techniques, la recherche propose d’étudier ces nouvelles configurations, qui restent mal connues, et leurs impacts sur le futur du système électrique. D’une durée de 4 ans, la recherche étudiera empiriquement ces systèmes (par enquête auprès des acteurs du marché et analyse des pratiques de régulation) et examinera leur impact sur les conceptions usuelles de la transition énergétique.

L’équipe regroupe des chercheurs du CERI-Sciences Po, du LATTS-Université de Marne-la-Vallée et de PRODIG-Université Paris I/CNRS/IRD. Les terrains seront situés en Afrique subsahariene (Mali, Nigérias, Tchad, Burkina-Faso, Tanzanie, Afrique du Sud, et peut d’autres), en Asie du Sud (Inde et Pakistan) et au Moyen Orient (Liban). Nous avons prévu de recruter prochainement un postdoc pour travailler en Inde et un doctorant pour travailler au Liban.

Un carnet accompagnera le développement de cette recherche, que je vous invite à consulter dès maintenant.

Pour les lecteurs de ce blog, précisons que cette recherche prolonge les recherches entreprises au Liban depuis plusieurs années sur la gestion de la pénurie électrique grâce notamment aux générateurs (voir en particulier ces références: Verdeil 2009, Gabillet 2010, Verdeil 2016). Elle s’inscrit par ailleurs dans le prolongement d’une collective précédente, coordonnée par Sylvy Jaglin, TERMOS (Trajectoires énergétiques des métropoles du Sud) dont des résultats détaillés ont été publiés dans la revue Flux en 2013 (voir l’introduction du dossier et une version en anglais).

Le soleil en face : des utopies dont les énergies nouvelles seraient les promesses

A propos de : Gaillard F., 2012, Le soleil en face: rapport sur les calamités de l’industrie solaire et des prétendues énergies alternatives, (Négatif (Montreuil), ISSN 1965-8672). Montreuil, France, L’Échappée, 157 p.

Dans le projet de recherche en cours Collener (Collectifs socio-techniques et transition énergétique), auquel je participe, mes collègues Alain Nadai et Olivier Labussière mettent en garde contre l’idée que la transition énergétique serait porteuse de potentiels, technologiques ou politiques, vecteurs majeurs de changement social. Pour eux, les potentiels et les promesses qui sont souvent attribués à la transition énergétique en cours vers les énergies renouvelables, ne préexistent pas, en soi,  à l’introduction de ces innovations technologiques. La non-réalisation de ces potentiels n’est pas le résultat d’un blocage par des barrières sociétales que la recherche se devrait d’identifier, résistances des habitants ou cupidité des lobbys économiques en place. En fait, le potentiel de ces nouvelles technologies est à construire, par des interactions multiples entre nouvelles technologies et sociétés. L’ouvrage dont il est question ici fournit un cas intéressant pour réfléchir aux promesses et aux déceptions que les énergies alternatives font naître. S’il développe une critique acérée de ces dernières, il n’en reproduit pas moins en même temps un tel schéma de pensée, en postulant le potentiel de libération et de décentralisation politique porté par le solaire – postulat en ce sens que précisément, le livre fait l’impasse de son examen concret dans les quelques cas où son actualisation a(urait) été mise en œuvre ou tenté. Continuer la lecture