Archives de catégorie : signalement

Un lexique arabe-français-anglais pour l’urbanisme et l’architecture – Urbamed.fr

Fouad Awada, urbaniste franco-libanais en poste à l’IAU-IdF (l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Ile-de-France) met en accès libre en ligne sur son site personnel Urbamed un lexique arabe-français-anglais des termes de l’architecture et de l’urbanisme. Il s’agit d’un travail né des besoins de traduction qu’il a rencontré dans sa pratique professionnelle lors de nombreuses missions de coopération et d’expertise notamment au Liban, au Maroc, en Libye et ailleurs (pour l’IAU-IdF ou comme consultant indépendant). En effet, les traducteurs des études d’urbanisme rédigées initialement en français ou en anglais expérimentent très souvent de grandes difficultés de traduction d’un vocabulaire très spécialisé et pas toujours stabilisé, renvoyant aussi à des traductions administratives nationales distinctes. Pour prendre un seul exemple, le mot urbanisme peut recevoir en arabe plusieurs traductions dans les administrations du Maroc à la Syrie, en passant par l’Algérie, l’Egypte et le Liban : je renvoie ici à un texte co-écrit avec Elisabeth Longuenesse, encore en attente de publication. Or, il semble qu’il n’existe pas aujourd’hui de lexiques ou de dictionnaires spécialisés véritablement satisfaisants. Au-delà des professionnels, le travail sera d’une évidente utilité aux chercheurs et aux étudiants arabophones ou devant travailler en langue arabe.

Le lexique compilé par Fouad Awada se présente pour l’instant (il s’agit d’une version temporaire) sous la forme de chapitres au format PDF, structurés par thèmes et sous-thèmes, ce qui « permet de constituer des mini-corpus de termes particuliers à chaque sous-thème directement dans la langue arabe. » (extraits de correspondance au sujet de ce travail avec F. Awada). Les thèmes sont les suivants : nature et environnement, développement urbain, transport, infrastructure, planification urbaine, architecture, construction, promotion immobilière et construction. Il n’est pour l’instant possible de chercher directement un terme français ou anglais que par la fonction de recherche plein texte.

Cette présentation renvoie à l’originalité du projet, que Fouad Awada n’a pas (encore?) explicité sur son site mais qu’il a partagé avec moi lors d’échanges réguliers notamment durant nos contacts au Liban ou à propos de ce pays. En partant de la langue arabe, son idée est de valoriser la manière dont cette langue saisit et découpe le réel, à partir d’un lexique extrêmement riche et varié, plutôt que de lui imposer des catégories et des concepts venant de l’extérieur par des chemins complexes nuisant à l’émergence d’un vocabulaire unifié. Pour en rester au mot urbanisme, lui-même un néologisme en français, diversement traduit comme on l’a vu par des expressions et des assemblages variés visant à reproduire cet effet de néologisme et le volontarisme planificateur des autorités (tanzîm al-hadari, takhtît al madani, etc.), pourquoi ne pas utiliser, tout simplement, le mot ‘umran qui rend bien, justement, l’amplitude du terme et des pratiques qu’il recouvre, tout en l’ancrant dans un long héritage de pratiques et de pensées dans la langue arabe?

Le projet est encore en cours de développement, Fouad Awada étant conscient de certains « trous » et ayant par ailleurs la volonté de le compléter par des illustrations qui permettraient, comme dans les planches du dictionnaire Larousse, de visualiser certains objets et composantes architecturales, ainsi que les types d’organisation spatiale que désignent les mots de ce lexique. D’autre part, il est possible que professionnels et érudits de l’urbanisme et de l’architecture souhaitent émettre des commentaires.  Ils peuvent le faire en écrivant à Fouad Awada à l’adresse suivante : contact _at_ urbamed.fr

 

Séminaire The Illegal City : Space, Law and Gender in Dehli

Séance exceptionnelle du séminaire Villes territoires mondialisations (Masters Ville et société et STADE) : nous avons le plaisir d’accueillir Ayona Datta, Senior Lecturer, School of Geography, Faculty of Environment, University of Leeds, pour une séance consacrée à son ouvrage The Illegal City : Space, Law and Gender in a Delhi squatter settlement (Ashgate, 2012) dont voici le résumé:

The Illegal City explores the relationship between space, law and gendered subjectivity through a close look at an ‘illegal’ squatter settlement in Delhi. Since 2000, a series of judicial rulings in India have criminalised squatters as ‘illegal’ citizens, ‘encroachers’ and ‘pickpockets’ of urban land, and have led to a spate of slum demolitions across the country. This book argues that in this context, it has become vital to distinguish between illegality and informality since it is those ‘illegal’ slums which are at the receiving end of a ‘force of law’, where law is violently encountered within everyday spaces. This book uses a gendered intersectional lens to explore how a ‘violence of law’ shapes how ‘public’ subjectivities of gender, class, religion and caste are encountered and negotiated within the ‘private’ spaces of home, family and neighbourhood. This book suggests that resettlement is not a condition that squatters desire; rather something that is seen as the only way out of the ‘illegal’ city. The wait for resettlement is a temporal space of anxiety and uncertainty, where particular kinds of politics around law, space and gender takes shape, which transform squatters’ relations with the state, urban development, civil society, and with each other. Through their everyday struggles around water, sanitation, social and political organisation and the transformation of their homes and families, this book shows that the desire for the ‘legal city’ is also the irony and utopia of home, which will remain an incomplete gendered project – both for the state and for squatters.

Date : le mercredi 14 novembre (et non le 13) 2012, 9h30-12h30, Institut d’urbanisme de Lyon, salle de cours du 2ème étage (14 av. Berthelot 69007 Lyon) (finalement, non à l’ENS).

La séance est ouverte à toutes les personnes intéressées, dans la limite des places disponibles (merci de prendre contact avec Myriam Houssay-Holzschuch ou Eric Verdeil).

La présentation d’environ une heure, en anglais , puis la discussion, s’appuieront également sur les lectures suivantes:

1.      Datta, A 2012. ‘Introduction’, in The Illegal City: Space, Law and gender in a Delhi Squatter Settlement, Farnham: Ashgate. (Can be downloaded from http://www.ashgate.com/pdf/SamplePages/Illegal_City_Intro.pdf)

2.      Appadurai, A. 2001. Deep Democracy: Urban Governmentality and the Horizon of Politics. Environment and Urbanization, 13(2), 23–43.

3.      Benjamin, W. 1978. Critique of Violence. In Reflections: Essays, Aphorisms, Autobiographical Writings by W. Benjamin and P. Demetz, New York: Schocken Books, 277–300. (traduction française : Critique de la violence, Editions Payot et Rivages, 2012, pp.53-102).

Le bus 678 et la dignité des femmes du Caire

Ce film était encore visible dans une salle obscure hier à Lyon. Je le conseille à tous le monde et aux lecteurs de ce carnet en particulier qui y verront le Caire sous un jour glauque, à travers les yeux de femmes victimes de harcèlement sexuel, des beaux quartiers aux banlieues sordides. La ligne de bus éponyme est le symbole de cette violence faite aux femmes et le lieu de la vengeance de l’une d’elles. Le film dénonce la lâcheté de toute la société qui ne veut pas voir ces agressions répétées, du bas au haut de l’échelle sociale, et inversement. Mais il montre aussi que cette violence impunie et tue pervertit toutes les relations sociales, des femmes avec leurs maris ou fiancés, et réciproquement; avec les supérieurs; les parents; les policiers; les gamins dans la rue, etc. Continuer la lecture

Signs of conflicts: posters de guerre en ligne

Après avoir été une exposition montrée à Beyrouth, puis un livre, Off the Wall devient une exposition online, sous licence CC. A l’initiative de l’universitaire, designer et activiste Zeina Maasri, ce projet consiste dans l’analyse tant historique, idéologique qu’iconographique d’un ensemble d’affiches de guerre publiées par les milices libanaises durant la période 1975-1990 et rassemblées à la bibliothèque de l’AUB. La version online reprend ces classifications et propose des modes de visualisation adaptés, comme une frise chronologique pour chaque milice impliquée, ou une entrée par thème : appartenance, commémoration, leadership, martyrs, qui met en évidence les similitudes entre les modes d’expression et les styles graphiques de cette communication milicienne.

L’exposition en ligne s’enrichit d’une rubrique actualité, autour des pérégrinations de ce matériau exceptionnel, ainsi que d’une série de textes sur la thématique de l’iconographie des conflits dans d’autres contextes contemporains, notamment avec les révolutions arabes.

(via @mona_harb)

Un ouvrage de synthèse sur l’environnement au Liban

De retour du Liban, je ramène un des derniers ouvrages du CNRS Liban, intitullé Survey and perspectives of environmental studies in Lebanon, publié sous la direction de Hratch Kouyoumjian et Mouin Hamzeh, paru en 2012. L’ouvrage se compose de quatorze chapitres faisant la synthèse des recherches menées dans cette institution, par les responsables de chaque domaine d’étude. Ils dressent pour chacun d’eaux un bilan chiffré et cartographié, d’une manière factuelle et détaillée, et en abordant aussi les grands enjeux de gestion de ces secteurs d’action. Continuer la lecture

Vivre sous occupation. Quotidiens palestiniens de Véronique Bontemps et Aude Signoles

Ce petit ouvrage entend offrir à ses lecteurs, sous une forme très vivante, une réflexion sur les conditions de vie concrètes des Palestiniens sous occupation. En même temps, il laisse entrevoir certains dessous de la recherche sur un terrain difficile. Véronique Bontemps, actuellement chercheuse associée à l’IFPO, et Aude Signoles, enseignante-chercheuse à Galatasaray, ont toutes deux effectué de longues recherches dans les Territoires Palestiniens sous occupation : la première en s’intéressant dans une perspective anthropologique à une savonnerie de Naplouse, vue comme un observatoire de la condition urbaine en Palestine, puis en travaillant sur les liens entre les territoires palestiniens et la Jordanie (ici). La seconde a travaillé sur les municipalités palestiniennes (voir ce fascicule) puis sur les mobilisations et notamment l’action du Hamas. Continuer la lecture

L’urbain en Tunisie, de Morched Chabbi

L’urbaniste et sociologue Morched Chabbi vient de publier, à Tunis, chez l’éditeur Nirvana, sous le titre L’urbain en Tunisie. Processus et projets une synthèse de ses travaux menés depuis une trentaine d’années et qui constituent une référence incontournable sur l’urbanisme tunisien. Ce volume issu de son HDR est l’indispensable complément reprend une sélection des principaux articles de son recueil photocopié disponible seulement dans quelques centres universitaires (voir ici).

ISBN : 978-9973-855-43-5

Prix : 30 DT

Villes du monde arabe : appels à contributions

A la demande de leurs organisateurs, je relaie ici deux appels à contributions.

Villes, acteurs et pouvoir dans le monde arabe et musulman

Colloque international organisé par le laboratoire GREMMO (Université Lyon 2 – CNRS), membre du Labex Intelligence des Mondes Urbains

Le but du colloque est de comprendre le gouvernement des villes, et pas seulement des grandes villes, dans le monde arabe et musulman à la lumière des évolutions politiques actuelles et des défis urbains. Cette manifestation scientifique s’inscrit dans la continuité du colloque GREMMO-IFPO « Les grandes villes de Syrie dans la mondialisation », tenu à Alep en mars 2010, avec le soutien du Grand Lyon et de la municipalité d’Alep.

Voir l’appel dans sa totalité (PDF) Continuer la lecture

Hommage à Marcel Roncayolo

A l’occasion de la parution de son dernier ouvrage d’entretiens avec Isabelle Chesneau, la librairie Le Genre urbain rend hommage à ce maitre de nos études urbaines.

Mardi 6 décembre à 20h00

Rencontre – débat – hommage à Marcel Roncayolo autour de son dernier livre d’entretiens avec Isabelle Chesneau : L’abécédaire de Marcel Roncayolo (Infolio)

L’abécédaire de Marcel Roncayolo est le résultat d’une série d’entretiens entre Isabelle Chesneau et Marcel Roncayolo. L’interviewer a proposé à l’interviewé une série de thèmes présentés dans l’ordre alphabétique, meilleur moyen de présenter une pensée sans en faire un système. L’ouvrage pose la question des choix méthodologiques et conceptuels de Roncayolo, et celle de la validité de leur transfert d’une discipline à l’autre. En d’autres termes, il s’agit d’une réflexion sur les conditions de constitution et d’exercice d’une pensée sur la ville – de ce point de vue, le caractère intergénérationnel du dialogue n’est pas que de pure forme. Continuer la lecture

Post-politics, Post-democracy and the Environment

Dans le cadre du séminaire de Master Villes territoires mondialisations (Ville et société / Systèmes territoriaux, développement durable et aide à la décision), nous avons le plaisir d’accueillir Erik Swyngedouw, Professeur à l’Université de Manchester. Le mercredi 30 novembre, de 14h à 17h, à l’ENS de Lyon, il animera une séance sur le thème suivant :

Post-politics, Post-democracy and the Environment. Continuer la lecture