[working paper] Terres et sols du Grand Paris : quand les disciplines artistiques questionnent un choc métabolique

Je n’avais pas encore signalé ce working paper produit dans le cadre du projet Cycle Terre : Verdeil, Éric, ‘Terres et sols du Grand Paris : quand les disciplines artistiques questionnent un choc métabolique’, Working paper, Projet Cycle Terre (Paris, 2021), pp. 1–20 <https://shs.hal.science/halshs-04223778>

En voici le résumé :

La présente note se propose, dans la lignée du questionnement de M. Duperrex, de procéder à une analyse de sources iconographiques et textuelles traitant des sols et terres du Grand Paris. Un premier ensemble est constitué par l’ouvrage d’Anne-Marie Filaire et des éléments graphiques et textuels proposés par A. Grumbach et porte sur les dimensions paysagères des excavations de déblais et terres dans le Grand Paris. Un deuxième ensemble correspond aux écrits et propos d’architectes impliqués dans la promotion et la mise en œuvre à titre expérimental ou démonstratif d’architectures contemporaines en terre, notamment dans la région Ile-de-France, rassemblés dans le cadre du projet Cycle Terre . Il est traité en cherchant à identifier ce qui dans ces textes et images peut être relié aux mutations anthropocéniques actuelles, tout en faisant ressortir les tensions traversant ce champ professionnel au sujet de la recomposition des pratiques actuelles de l’architecture de la terre. L’objectif commun est de considérer ces différents récits comme relevant de la sédimentologie hybride au sens de M. Duperrex, c’est-à-dire portant témoignage de processus sédimentaires débordant de l’histoire géologique pour s’inscrire dans la temporalité de l’anthropocène. Ces projets et réalisations peuvent s’interpréter comme des reflets ou des innovations esthétiques témoignant de perturbations métaboliques majeures. Mais ils sont également pris en tension entre une rhétorique de justification vertueuse et des soupçons de dérives productivistes et non-écologiques, qui alimentent des débats internes à la profession.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Eric Verdeil (17 février 2024). [working paper] Terres et sols du Grand Paris : quand les disciplines artistiques questionnent un choc métabolique. Rumor. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vuw9


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.