Marcel Roncayolo : quelle postérité pour un pionnier de la géographie urbaine ?

La revue Géocarrefour vient de publier ma recension de l’ouvrage paru en hommage au grand géographe disparu en 2018 : Laurent Coudroy de Lille, Jacques Brun, Guy Burgel, Gilles Montigny et Marie-Vic Ozouf-Marignier (dir.), 2023, Marcel Roncayolo Sur les pas d’un géographe singulier, Marseille, Parenthèses, 350 p.

La contribution de Marcel Roncayolo (1926-2018) à l’émergence en France des études urbaines, c’est-à-dire à faire de la ville un objet privilégié des sciences humaines et sociales, est assez largement saluée chez les historiens, au sein de l’espace disciplinaire de l’urbanisme et de l’aménagement, parmi les chercheurs en architecture ou encore chez les sociologues. Force est de reconnaître que cet auteur reste, aux yeux de ses condisciples, « un géographe singulier » comme le propose le titre de l’ouvrage dont il est question ici. Que l’on s’intéresse aux principales revues disciplinaires, y compris Géocarrefour, ou aux grands manuels et synthèses structurant la discipline, les citations et références au géographe qui a fait de Marseille son laboratoire familier ne sont pas inexistantes mais elles sont, par rapport à la diversité de ses travaux et à leur écho au-delà de la géographie, plutôt ténues. Lire plus ici…

Vous pouvez aussi retrouver sur ce carnet le texte que j’ai publié à l’occasion de sa mort pour saluer sa mémoire, et toute une série d’autres textes qui lui étaient consacrés, au fil de mes années de dialogue oral ou par la lecture de ses œuvres…



Citer ce billet
Eric Verdeil (2024, 31 janvier). Marcel Roncayolo : quelle postérité pour un pionnier de la géographie urbaine ? Rumor. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vqa3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.