Un peu de géographie allemande sur le Liban et le monde arabe

J’ai commencé mon travail de recherche au Liban, en 1996, en lisant et en traduisant, à la demande de Jean-Luc Arnaud, un ouvrage écrit en 1967 par Helmut Ruppert, un géographe allemand : Beirut, Eine westlich gepragle stadt des Orients (Beyrouth, une ville d’Orient marquée par l’Occident). Ce chercheur était un élève d’Eugen Wirth, grand orientaliste qui a beaucoup travaillé sur les villes arabes et islamiques. Au même moment, Klauss Dettman, autre élève de Wirth, publiait un ouvrage sur Damas. Dans un contexte qui correspondait à la fin du débat sur la reconstruction du centre-ville, cet ouvrage inconnu des chercheurs et des praticiens libanais offrait une vision fraîche de la ville avant la guerre civile. Certes, il n’était pas exempt d’un regard orientaliste (je découvris aussi à cette époque ce terme et entendis parler pour la première fois d’Edward Said). En effet, on a ici une vision très ethnocentrée et orientée par le paradigme moderniste (occidentalisé vs. traditionnel). J’ai commencé cette lecture et cette traduction avec Laurent Combes, qui était alors coopérant au CERMOC (l’ancêtre de l’IFPO pour les études contemporaines).

Je livre ici deux textes publiés en accompagnement de cette traduction, que je viens de retrouver dans ma mémoire numérique et que je dépose sur Hal : une présentation lors du colloque Beyrouth, Grand Beyrouth et la présentation qui accompagne la traduction.

Combes, Laurent, et Eric Verdeil. 1997. Le regard d’un géographe allemand sur Beyrouth en 1967. Dans Beyrouth, Grand Beyrouth, éd par. Jean-Luc Arnaud, 17:171-184. Cahiers du CERMOC. Beyrouth: CERMOC. http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00617974/fr/.

Verdeil, Eric. 1999. Présentation. Dans Beyrouth, une ville d’Orient marquée par l’Occident,par Helmut Ruppert, trad par. Eric Verdeil, 5-10. Cahiers du CERMOC 19. Beyrouth: CERMOC. http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00617960/fr/

En ce qui concerne la traduction elle-même, dont j’ai retrouvé ma version, j’ai une hésitation à la déposer. En effet, je pense qu’elle a été éditée et corrigée, même si c’est assez ponctuellement je crois. J’espérais que l’IFPO allait mettre ce texte dans son opération de numérisation de livres anciens mais apparemment, la priorité ne va pas aux textes des études contemporaines. Dommage pour Ruppert. Dois-je faire sur Hal un dépôt de cette version intermédiaire, comme je le fais avec mes articles?

J’ai retrouvé, grâce à Persée, un compte rendu de Pierre Marthelot, Deux villes du Moyen-Orient : Klaus Dettmann, Damaskus, Eine orientalish Stadt zwischen et Helmut Ruppert, Beirut, Eine westlich gepragle stadt des Orients , Annales de géographie, vol. 80, n°442, pp.742-744. Il est fort intéressant.

J’en profite pour signaler des comptes rendus de travaux de géographes (ou plus largement chercheurs) allemands dont j’ai rendu compte dans Géocarrefour et dans la REMMM:

Verdeil, Eric. 2004. « Cilja Harders, Staatsanalyse von Unten: urbane Armut und politische Partizipation in Ägypten; micro- und mesopolitische Analysen unterschidliecher Kairoer Stadtteile, Hamburg, Deusches Orient-Institut, Arbeitsstelle Politik des Vorderen Orients, Berlin, 2002, 309 p., (Schriften des Deutschen Orient-Institut), ISBN: 3-891173-069-1. » Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée (103-104).  (juin 15): 318-321. http://remmm.revues.org/index2414.html

———. 2006. « Compte rendu de : Die Arabische Welt im Spiegel der Kulturgeographie, Meyer G (coord.), 2004, Zentrum für Forschung zur Arabischen Welt, 487 p. »  Géocarrefour 80 (4).  (décembre 1): 324. http://geocarrefour.revues.org/1294

———. 2007. « Glasze G., 2003, Die fragmentierte Stadt. Ursachen und Folgen bewachter Wohnkomplexe im Lebanon, Opladen, Leske + Budrich, Stadtforschung aktuell, 294 p. » Éd par. Cynthia Ghorra-Gobin et Sébastien Velut. Géocarrefour 81 (2). Public-privé : enjeu de la régulation des territoires locaux (juin 1): 142. http://geocarrefour.revues.org/1880


3 réflexions sur « Un peu de géographie allemande sur le Liban et le monde arabe »

  1. Nicolas

    Bonjour Eric,
    Intéressant billet. Quant à la traduction, puisque tu as la version électronique, je suggère que tu prennes langue avec l’Ifpo pour leur proposer de leur fournir le fichier ? Ils ne l’ont probablement pas…
    Bien cordialement

  2. Ping : Un peu de géographie allemande sur le Liban et le monde arabe | ifre | Scoop.it

  3. Eric Verdeil Auteur de l’article

    certes, je vais leur proposer mais j’ai compris (avec Persée) que dans une logique industrielle, une bonne OCR est toujours plus rapide, plus efficace que un fichier à annoter et à corriger… je ne suis donc pas sûr de l’intérêt de la manoeuvre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.