Villes en développement et feu l’ISTED

Le Crévilles republie aujourd’hui un signalement concernant les bulletins Villes en développement, co-publiés par l’association AdP-Villes en développement, et  l’ISTED (Institut des Sciences et des Techniques de l’Equipement et de l’Environnement pour le Développement), et disponibles sur le site de cette organisation. Ce bulletin trimestriel, publié depuis 1988, est un outil d’information précieux sur les politiques urbaines dans les pays en développement, principalement orienté vers les réalisations dans le cadre de la coopération française. AdP-Villes en développement est une association de professionnels de l’urbanisme et du développement actifs dans cette politique, notamment comme consultants.

Toutefois, l’ISTED, partenaire de cette association et surtout une émanation du ministère français des Affaires étrangères, en tant qu’opérateur de la coopération, vient d’être dissous. Cette interruption définitive de ses activités après une période d’incertitude prolongée témoigne à la fois de problèmes conjoncturels (réduction des crédits, difficultés de gestion d’une association relativement petite) et plus largement, d’une transformation de la conception même de la coopération française dans ce domaine (voir un audit effectué en 2009 par le Conseil Général des Ponts et Chaussées sur l’avenir de l’ISTED). Rappelons que l’ISTED avait été l’opérateur du Programme de recherche urbaine sur le développement (PRUD), l’un des derniers programmes ciblés sur le développement et les questions urbaines dans les pays du Sud en France. Ses résultats sont pour l’essentiel consultables en ligne sur le site du GEMDEV.

La dissolution de l’ISTED implique que son site web va bientôt disparaître et les ressources qu’il contient avec lui. Avis aux amateurs. Pour éviter la disparition pure et simple de ces documents, transformez-vous, au mépris des droits d’auteur, en pirates conservateurs de bibliothèque numérique, téléchargez ces documents dans des archives (plus) pérennes telles que  Archive.org ou Scribd (et ne mégottez pas sur les métadonnées!).

En ce qui concerne les bulletins Villes en développement, ils sont également – à l’exception des derniers d’entre eux – en téléchargement sur le site de l’association ADP (mais elle non plus n’est sans doute pas éternelle). Et l’ADP-Villes en développement espère poursuivre la publication, ce à quoi on ne peut que les encourager en espérant qu’ils gardent une copie du fichier d’emails.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.