Révoltes arabes : inscription dans les luttes sociales, enjeux de dénomination, lieux de contestation. Une sélection de textes

Manifestants incrédules d'occuper la place Tahrir aux premiers jours de la révolution égyptienne. (c) Jimmy Markoum

Dans le cadre du séminaire Villes, territoires, mondialisations, commun aux masters Systèmes territoriaux, Aide à la décision et développement durable et Ville et Société, que je coordonne avec Myriam Houssay-Holzschuch, l’une des séances portera sur “Villes, contestations et citoyenneté : lecture des révoltes arabes”. Contrairement aux autres séances, qui reposent totalement sur des textes académiques (la plupart volontairement en anglais), j’ai privilégié ici, faute de recul et de production scientifique suffisante, un ensemble de témoignages, tribunes et analyses publiés sur internet par des journalistes, des chercheurs ou des observateurs. Il s’agit d’une sélection, forcément arbitraire, issue de mon propre butinage pour utiliser ce joli terme québécois. Trois thématiques, inégalement représentées, sont proposées. Ce classement résulte pour partie de l’orientation disciplinaire et thématique privilégiée pour le séminaire, destinée à des jeunes géographes et urbanistes.

L’ancrage des révoltes dans les luttes sociales

Ce thème aurait pu trouver de nombreuses autres déclinaisons, notamment avec les mouvements de protestation dans le bassin de Gafsa en 2008 en Tunisie ou les révoltes ouvrières en Egypte. L’accent mis sur le logement vise à rendre compte des enjeux directement liés à la production urbaine dans ces révoltes.

Al-Tibi, Manal, et Agnès Deboulet. 2011. « Le droit au logement, école de la contestation. Entretien avec Manal Al-Tibi, responsable du Centre égyptien pour les droits au logement (ECHR) ». Mouvements 66: 79. doi:10.3917/mouv.066.0079. (sur cairn)

Les lieux des révoltes

Le succès des révoltes doit s’”analyser à la lumière de la mobilisation politique de divers groupes sociaux. Mais j’ai voulu souligner ici, de nouveau, la dimension matérielle et spatiale de ces mobilisations et son rôle dans le déroulement des révoltes. Du reste, on trouvera des analyses très stimulantes qui vont dans ce sens dans l’ouvrage de Hamit Bozarslan, Sociologie politique du Moyen Orient, à propos de la manière dont la révolution iranienne a pris la rue (sur ce carnet). L’occupation des places des capitales, Tahrir au Caire, Place de la Perle à Bahrain, la Kasbah à Tunis constitue un moment majeur des révoltes. A contrario, il est significatif que la place des Ommeyades ou celle des Abassides à Damas n’aient pas été occupée par les révoltés syriens.

A consulter en ligne, une infographie animée sur la place Tahrir au Caire : “Tahrir Square: At the Center of Egypt’s Revolution – Interactive Feature”. NYTimes.com. 2011février 12 . http://www.nytimes.com/interactive/2011/02/12/world/middleeast/0212-egypt-tahrir-18-days-graphic.html?nl=todaysheadlines&emc=thab1.

Allal, Amin. 2011. « “ Avant on tenait le mur, maintenant on tient le quartier ! ” Germes d’un passage au politique de jeunes hommes de quartiers populaires lors du moment révolutionnaire à Tunis ». Politique Africaine (121): 53-68. [malheureusement, pour l'instant non disponible en ligne. Voir à la place des éléments à chaud de son journal de terrain : http://www.lcr-lagauche.be/cm/index.php?view=article&id=1922&option=com_content&Itemid=53 ainsi que sur un blog, une version intermédiaire de ce texte : http://thalasolidaire.over-blog.com/article-tunisie-revoltes-des-marges-et-des-marginalises-en-tunisie-partie-ii-12-04-2011-71527259.html

Bronner, Ethan. 2011. « Bahrain Tears Down Pearl Monument ». The New York Times, mars 18, sect. World / Middle East. http://www.nytimes.com/2011/03/19/world/middleeast/19bahrain.html .

Dutor, Emile. 2011. Retour de Syrie [1] : « Quand Damas s’éveillera… » |. Un oeil sur la Syrie. août 19. http://syrie.blog.lemonde.fr/2011/08/19/retour-de-syrie-1-quand-damas-seveillera%e2%80%a6/ .

Elshahed, Mohamed. 2011. Tahrir Square: Social Media, Public Space and Revolution in Egypt: Places: Design Observer. février 27. http://places.designobserver.com/feature/tahrir-square-social-media-public-space/25108/.

Leverrier, Ignace. 2011. Subtilités syriennes (6) : le droit de manifester ne s’use que si l’on s’en sert. Un Oeil sur la Syrie. mai 25. http://syrie.blog.lemonde.fr/2011/05/25/subtilites-syriennes-6-le-droit-de-manifester-ne-s%e2%80%99use-que-si-l%e2%80%99on-s%e2%80%99en-sert/

Sallon, Hélène. 2011. « Les jeunes de la Kasbah reprennent la révolution tunisienne en main ». Le Monde.fr, mars 4. http://www.lemonde.fr/imprimer/article/2011/03/04/1488580.html

Nommer la révolte

La controverse à propos de l’appellation “Révolution de jasmin”, dont je donne ici quelques jalons, prend son sens non seulement en référence par rapport aux voix en concurrence dans ces révolutions mais aussi, au regard de la presse qui s’apparente à une nouvelle lecture orientaliste de l’histoire, comme le souligne l’éditorialiste du Daily Star de Beyrouth Rami Khoury.

Olivier Malaponti, “Révolution de jasmin ?”, 15 Janvier 2011 Médiapart, Blog Etat critique, http://blogs.mediapart.fr/blog/olivier-malaponti/150111/revolution-de-jasmin-0

Abdelwahad Meddeb, extraits de “Sur la tombe de Mohamed Bouazizi”, in Printemps de Tunis. La métamorphose de l’histoire, Tunis, Cérès Editions/Paris, Albin Michel, 2011, pp.51-52. (cf. fichier joint – PDF)

Rami G. Khouri, “Drop the Orientalist term ‘Arab Spring’” August 17, 2011, The Daily Star (Beirut), http://www.dailystar.com.lb/Opinion/Columnist/2011/Aug-17/Drop-the-Orientalist-term-Arab-Spring.ashx#axzz1VH2M91SV

 

N’hésitez pas, chers lecteurs, à proposer d’autres liens et ressources.


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Une réflexion au sujet de « Révoltes arabes : inscription dans les luttes sociales, enjeux de dénomination, lieux de contestation. Une sélection de textes »

  1. Eric Verdeil Auteur de l’article

    Une lecture pour compléter cette sélection : Dakhli L., 2011, Une lecture de la révolution tunisienne, Le Mouvement Social, 2011, vol. 236, n°3, p. 89. (consultation le 9 janvier 2012)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">