Parution : Expérimenter la ville durable au sud de la Méditerranée

L’ouvrage porte sur le concept de « ville durable », en particulier au sud de la Méditerranée ainsi que sur le “développement urbain durable”. Production collective, il regroupe des articles scientifiques de chercheurs et des témoignages de professionnels du domaine. Ces diverses contributions, mêlées de façon originale, traitent des appropriations et trajectoires prises par “la ville durable” au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Égypte, en Jordanie, en Syrie, et en Turquie.

L’ouvrage est coordonné par Pierre-Arnaud Barthel et Lamia Zaki, deux chercheurs en poste au sein du réseau des Instituts français de recherche à l’étranger (MAEE/CNRS). L’Institut français de recherche sur le Maghreb contemporain de Tunis (IRMC) et le Centre d’Études et de Documentation Économiques, Juridiques et Sociales du Caire (CEDEJ) sont partenaires de l’ouvrage, également soutenu par l’Institut CDC et l’AFD.

Pas de page sur le site de l’éditeur, voyez chez Decitre.

L’ouvrage reprend les actes d’un colloque organisé à Hammamet en janvier 2010 dont j’ai déjà parlé. Ma communication, bien transformée et améliorée dans le processus de relecture (merci!), a porté sur “Villes, énergie et développement durable en Jordanie : entre néolibéralisme et improbable décentralisation” (sur HAL). Pour compléter ce premier travail, on pourra se reporter au très intéressant travail mené sous ma direction entre mars et août 2011 par Amélie Pinel, étudiante en Master à l’ENTPE, et notamment à deux billet sur les Carnets de l’IFPO (sur le transport en site propre à Amman, sur l’énergie en Jordanie).


1 réflexion sur « Parution : Expérimenter la ville durable au sud de la Méditerranée »

  1. Ping : Parution : Expérimenter la ville durable au sud de la Méditerranée | ifre | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.