Archives par étiquette : villes du sud

Nouakchott dans la mondialisation

En avant-première avant publication dans Géocarrefour, un compte rendu d’un ouvrage fort intéressant qui n’a pas reçu suffisamment d’attention dans les revues de géographie, et au-delà, jusqu’à présent, à l’exception d’une recension de Roman Stadnicki, accompagnée d’un petit mais intéressant entretien avec l’auteur sur le choix d’une monographie plutôt que d’une comparaison avec Khartoum, sujet de la thèse. [MàJ : voir la recension croisée du livre d’Armelle Choplin et de celui de Riccardo Ciavolla sur Les Peuls et l’Etat en Mauritanie ]

Choplin Armelle, Nouakchott. Au carrefour de la Mauritanie et du monde, Karthala, 2009, 366p.

Les villes africaines sortent depuis quelques années de leur ghetto africaniste qui les faisaient voir comme des villes à part pour devenir au contraire des laboratoires où étudier, loin des compartimentages disciplinaires eux-mêmes héritiers d’une science colonialiste, les grandes inflexions contemporaines de l’urbain. Ainsi, l’étude des effets spatiaux de la mondialisation est-elle renouvelée par des travaux qui portent sur Windhoek, Lomé ou encore, pourquoi pas même si cela peut apparaître comme paradoxal de prime abord, Nouakchott. Nouakchott, une ville de nomades bâtie sur une dune bordant l’Océan Atlantique, une ville sans histoire et sans qualité. Bref, une ville des plus ordinaires. Armelle Choplin y voit, dans cet ouvrage plein d’audace et de curiosité, « un carrefour de la Mauritanie et du monde ». Issu d’une thèse soutenue en 2006 qui comparait initialement, autre signe d’audace, Nouakchott et Khartoum, ce livre est complété par de nouvelles enquêtes et réorganisé pour les besoins de l’édition. Continuer la lecture