Archives par étiquette : Michel Ecochard

L’urbanisme de la région marseillaise, entre célébration, justifications et perceptions habitantes(1)

Invité à Martigues pour une table-ronde des Mardis du Patrimoine consacré à l’œuvre de l’architecte et urbaniste Michel Ecochard dans cette ville, j’en ai aussi profité pour visiter  l’exposition de l’agence d’urbanisme de Marseille, l’AGAM, « Marseille : de la ville à la métropole« . Si l’on ajoute à cela les réflexions sur l’Imaginaire de Marseille, de Marcel Roncayolo, et sur l’actualité de Marseille Provence Capitale de la Culture 2013, c’est pour moi comme une sorte de retour aux sources, la région marseillaise ayant été non seulement mon berceau mais aussi mon premier objet d’étude… Cela m’a toujours placé dans une situation inconfortable, à voir des beautés ou des réussites là où les habitants ordinaires ressentaient plutôt gêne, inconfort ou insatisfaction quotidienne. Ces deux événements, justement, sous des formes évidemment différentes, m’ont interrogé par la tension qui s’y dévoile entre une mise en histoire plutôt auto-satisfaite de l’urbanisme régional et une vision bien plus critique qui émerge des discours et des pratiques des habitants. Ce premier billet traite de Martigues, et présente en miroir l’étonnante continuité d’un dessein urbanistique défini par Ecochard, porté par sa municipalité depuis cinquante ans, et les réactions de quelques habitants. Un second billet à venir rendra compte de ma visite à l’exposition « Marseille: de la ville à la métropole », consacrée à l’histoire de l’urbanisme de la région. Continuer la lecture

Michel Ecochard. L’homme, son œuvre à Martigues et autour du bassin méditerranéen

Je signale cette table ronde à Martigues, mardi 29 janvier 2013, autour de l’œuvre féconde de Michel Ecochard, dont l’itinéraire n’a cessé de tisser des liens entre les rives de la Méditerranée : Syrie, Liban, Maroc, Corse, Martigues…

avec Sophie BERTRAN DE BALANDA, Architecte de la Ville de Martigues, Jean ECOCHARD, Architecte urbaniste, fils de Michel Ecochard, Eric VERDEIL, Géographe, chargé de recherche au CNRS et d’enseignement des universités de Lyon, Rabat et Beyrouth. En présence de Marcel Roncayolo, historien et géographe

Mardi 12 février 2013, 18h30 – Salle des conférences – Hôtel de Ville (Cycle des Mardis du patrimoine de la ville de Martigues) Continuer la lecture

L’urbanisme moderne à Beyrouth et à Damas

Michel Ecochard (c) Cité de l'architecture et du patrimoine

Mon article « Michel Ecochard in Lebanon and Syria (1956–1968). The spread of Modernism, the building of the independent states and the rise of local professionals of planning », repris d’une communication au colloque de l’Association européenne d’histoire urbaine de Lyon en 2008, vient enfin d’être publié dans Planning Perspectives, après une longue série de valse hésitation. En voici le résumé. On peut le consulter ici ou en version d’auteur sur Hal-SHS.

The architect and planner Michel Ecochard has had a long career in developing countries, from its first works in Syria under the French rule, until the 1970s. He represented the modernist and functionalist approach to planning in a time of modernization. In this article, we concentrate on his work in Lebanon and Syria between the end of the 1950s and the 1960s. He prepared the master plans of Beirut and of Damascus. Those works represented the end of an era rooted in colonial planning. It was also the beginning of a new time, with the local planners taking on, sometimes sharing, sometimes contesting Ecochard’s visions. Building on recent scholarship on the circulation of planning ideas, we focus on the reception of Ecochard’s proposals. Though most political elites and planning professionals shared most of Ecochard’s views, the political circumstances and the changing social conditions led to adjustments and reorientations. The new planning framework was also a major factor of change.

Référence:
Verdeil É., 2012, Michel Ecochard in Lebanon and Syria (1956-1968). The spread of Modernism, the Building of the Independent States and the Rise of Local professionals of planning, Planning Perspectives, avril 2012, vol. 27, n°2, p. 243–260. < http://dx.doi.org/10.1080/02665433.2012.646774 >

Voir aussi un précédent billet sur un thème proche : « Circulations urbanistiques : Ecochard comme pivot «