Archives par étiquette : alaouites

Sur la confessionnalisation et les autres lectures territoriales de la révolte syrienne (à propos des contributions du GREMMO)

Mes collègues et amis du GREMMO, très réactifs dans les médias français au sujet du suivi de l’évolution du conflit syrien (voir leur rubrique On en parle dans les médias), publient une double tribune dans les pages Rebonds de Libération ce matin 13/6/2012.

Pour Fabrice Balanche, géographe, dans « Syrie : la «Montagne des Kurdes», prochaine zone martyre de la révolte ? »

La «Montagne des Kurdes» (Jebel Akrad) sera-t-elle le lieu du prochain massacre en Syrie ? Avec les deux tueries de Houla et de Qoubayr, la communauté internationale a compris que la Syrie était désormais au bord d’une guerre civile généralisée, car plusieurs indices indiquent qu’elles ont des causes communautaires. (en ligne pour les abonnés du journal)

Thierry Boissière, anthropologue,  s’interroge quant à lui sur « Les limites d’une approche confessionnelle de la crise syrienne » :

Sans écarter le risque d’une libanisation du conflit, il convient donc de souligner les limites d’une approche en termes purement confessionnels de celui-ci. La société syrienne a une longue tradition de mixité confessionnelle et a, jusqu’à présent, à peu près résisté aux dangers d’une orientation communautaire du conflit. L’opposition a conscience de ces dangers. A elle maintenant de trouver le langage qui permettrait de rassurer toutes les composantes de la société syrienne, alaouites compris. (en ligne pour les abonnés du journal).

Ce double éclairage a les vertus de la complémentarité. Il reflète aussi deux états d’esprit face aux événements, l’un qui calcule les probabilités de déclenchement du pire (Balanche), l’autre qui s’efforce de voir les dimensions « positives » des noirs événements actuels. Leur juxtaposition peut également se lire comme celle de deux postures scientifiques opposées dans leur lecture des dimensions géographiques et historiques du conflit politique qui traverse aujourd’hui la société syrienne. Continuer la lecture