Les Chemins Politiques de la Transition Ecologique

Je suis membre du comité scientifique du Colloque Les Chemins Politiques de la Transition Ecologique, qui aura lieu à l’ENS de Lyon les 27 et 28 octobre 2014. Voici le résumé de son argumentaire.

La nécessité de passer d’un mode de développement destructeur de la nature à un autre, qualifié de « durable » ou d’« écologique » s’inscrit désormais dans tous les agendas politiques, de Rio +20 au récent programme du Ministère de l’écologie. Tout comme les notions de « résilience » ou de « développement durable » qui l’ont précédé, le terme générique de « transition écologique » désigne un modèle de société qui interroge les sciences humaines et sociales et amène à des diagnostics nombreux et contradictoires.

Ce colloque interdisciplinaire réunira des philosophes, des géographes, des sociologues et des historiens afin de réinsérer la notion de transition dans le contexte temporel et spatial qui l’a vu émergé. Les modes d’action collective et les modèles économiques seront examinés à la lumière d’autres initiatives politiques se revendiquant d’autres courants historiques.

Le colloque se déroulera les 27 et 28 octobre prochains à l’ENS de Lyon, site Descartes (amphithéâtre de l’IFE). Les inscriptions sont ouvertes sur le site du colloque (http://events.it-sudparis.eu/transition/).

Il est organisé par le réseau franco-allemand Saisir l’Europe – Europa als Herausforderung, l’UMR5600 EVS, le Laboratoire du Changement Social et Politique (Paris VII Denis-Diderot), Mines-Telecom. L’événement est soutenu par l’ENS de Lyon et le CNRS Rhône-Auvergne.

Programme provisoire

Lundi matin

9h-11h Atelier épistémologie :

Florence Rudolf (théorie sociologique et transition écologique)

Cédric Rio (accélération et présentisme)

Jean Chamel (politique et religieux)

Jean Le Goff (temporalités et militantisme)

11h15-13h15 Théories de la transition :

Dominique Méda (travail et transition écologique)

Lydie Laigle (mise en mouvement de la transition écologique par la société civile)

Aliènor Bertrand (histoire politique)

Thierry Brugvin (écosocialisme et écocommunisme) ;

Nicolas Haeringer et Maximes Combes (transition écologique et action politique)

Lundi après-midi

15h-16h30 De la transition énergétique à la transition écologique :

Benoit Granier (smarts communities au Japon)

Marie Gérin-Jean (transition énergétique au Maroc)

Teva Meyer (transitions énergétiques et géopolitique, ex. France, Allemagne, Suède)

17h-19h Table-ronde : quelle économie pour la transition écologique : Fabrice Flipo, Denis Couvet, Philippe Pelletier

Mardi matin

9h-10h30 Transition écologique à l’épreuve des histoires politiques européennes :

Anne-Marie Thirion (écocités France/ Danemark)

Yves Chetchouki (village en transition)

Karin Maire Parienti (jardins partagés en France et en Allemagne)

11h-12h30 Les pratiques matérielles de la transition :

Alice Canabate (initiatives de transition post-crise)

Gabriel Montrieux (circuits-courts alimentaires)

Eric Doidy (théorie du care et jardins)

14h30-17h Déplacements et échelles :

Geoffrey Pleyers (âge global)

Malcom Ferdinand (postcolonial studies dans les Caraïbes)

Maura Benegiamo (Etat et marché dans le développement)

René Audet (sustanaibility transition, échelles)

Sofiane Bouhdiba (biocarburants nord/sud)

17h30-19h : Plénière : synthèse du colloque


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *