Du béton dans le souffle chaud du désert

La Sorbonne d'Abu Dhabi

La Sorbonne d’Abu Dhabi

J’ai passé quelques jours à Abu Dhabi, comme professeur invité au master of Urban Planning à Paris Sorbonne University at Abu Dhabi (PSUAD), ce « pont entre les civilisations ». De fait, ma classe présentait une belle diversité (une majorité d’Emiriennes et d’Emiriens, mais aussi des Indiens, un Ukrainien, un Koweitien, un Syrien et une Libanaise) et nous avons notamment réfléchi sur la notion de cosmopolitisme…

J’ai profité de quelques heures libres pour mettre en pratique les conseils de mes collègues d’une autre antenne d’une prestigieuse université occidentale, en l’occurrence New York University in Abu Dhabi, et notamment Pascal Menoret, sur le site FIND où l’on trouve une stimulante introduction à l’histoire récente de l’architecture à Abu Dhabi: quitter l’air conditionné, défier l’air brulant (42°C dans une impressionnante humidité) et arpenter cette ville dont j’avais déjà parcouru certaines parties en 2008, à la recherche de ses perles architecturales – dont certaines déjà menacées de démolition et de remplacement -, de ses ambiances, pour se laisser surprendre.

Voilà quelques photos représentatives d’une ville à l’urbanisme spectaculaire, en constant renouvellement et en pleine extension. Par contre, dans ce court laps de temps et sous cette canicule, je n’ai pas vu beaucoup d’habitants. Mes principaux interlocuteurs ont été des chauffeurs de taxis (indien, pakistanais, népalais) qui m’ont un peu parlé de leurs vies suspendues entre leur voiture climatisée, leurs logements à 35 km du centre-ville, et une famille lointaine retrouvée quelques semaines par an et encore…

Un centre-ville orthogonal, vertical, aux larges avenues, mais en constant renouvellement

Un urbanisme vertical et fondé sur l'automobile

Un urbanisme vertical et fondé sur l’automobile

La corniche du front de mer, avec sa vaste promenade fleurie - déserte à cette heure

La corniche du front de mer, avec sa vaste promenade fleurie – déserte à cette heure

A l'intérieur des ilots, des typologies architecturales complexes témoins de générations successives de construction. Le renouvellement a commencé, comme l'indique une grue à l'arrière plan.

A l’intérieur des ilots, des typologies architecturales complexes témoins de générations successives de construction. Le renouvellement a commencé, comme l’indique une grue à l’arrière plan.

Le world trade center, récemment ouvert, remplace un ancien marché très fréquenté des années 1970. La nouvelle construction comprend un énorme mall et un souk, très kitch, et qui peinent encore semble-t-il à trouver leur clientèle.

Le world trade center, récemment ouvert, remplace un ancien marché très fréquenté des années 1970. La nouvelle construction comprend un énorme mall et un souk, très kitch, et qui peinent encore semble-t-il à trouver leur clientèle.

Abu Dhabi Mall, autre gigantesque centre commercial

Abu Dhabi Mall, autre gigantesque centre commercial

 Les extensions urbaines

Sur l'autoroute, en longeant les banlieues résidentielles, vastes lotissements (souvent fermés) de villas.

Sur l’autoroute, en longeant les banlieues résidentielles, vastes lotissements (souvent fermés) de villas.

Masdar City, à 25 km du centre-ville, écoville modèle. Largement alimentée par les énergies renouvealbles (les panneaux photovoltaïques), attentive aux économies d'énergie (isolation) et cherchant à créer un climat urbain plus supportable (ombres, espaces verts, tour à vent pour rafraichir l'atmosphère, ailleurs aussi des jeux d'eau)

Masdar City, à 25 km du centre-ville, écoville modèle. Largement alimentée par les énergies renouvelables (les panneaux photovoltaïques), attentive aux économies d’énergie (isolation) et cherchant à créer un climat urbain plus supportable (ombres, espaces verts, tour à vent pour rafraichir l’atmosphère, ailleurs aussi des jeux d’eau).

Mais le projet, qui peine à trouver son modèle économique et est encore balbitiant, se limite à un ilot hébergeant un institut universitaire consacré aux énergies renouvelables, et apris beaucoup de retard par rapport aux ambitions affichées. A l'horizon on devine un champ de panneaux solaires, et on voit surtout la poussière des lots à bâtir...

Mais le projet, qui peine à trouver son modèle économique et est encore balbutiant, se limite à un ilot hébergeant un institut universitaire consacré aux énergies renouvelables, et a pris beaucoup de retard par rapport aux ambitions affichées. A l’horizon on devine un champ de panneaux solaires, et on voit surtout la poussière des lots à bâtir…

On se déplace en sous-sol, grâce à cette petite voiture électrique (Personal vehicule transit), commandé automatiquement. Mais pour l'instant, on ne peut accéder à Masdar qu'en voiture. A terme, il est prévu de construire un métro, comme à Dubai où il paraît que cela fonctionne très bien.

On se déplace en sous-sol, grâce à cette petite voiture électrique (Personal vehicule transit), commandé automatiquement. Mais pour l’instant, on ne peut accéder à Masdar qu’en voiture. A terme, il est prévu de construire un métro, comme à Dubai où il paraît que cela fonctionne très bien.

Abu Dhabi colonise aussi les iles qui l'entourent. Face aux grands hôtels qui ont les pieds dans l'eau, une nouvelle promenade aménagée sur Reem Island.

Abu Dhabi colonise aussi les iles qui l’entourent. Face aux grands hôtels qui ont les pieds dans l’eau, une nouvelle promenade aménagée sur Reem Island.

Sur dalle, d'immenses immeubles consacrés aux affaires ou dévolus à un hôpital commencent à occuper Reem Island.

Sur dalle, d’immenses immeubles consacrés aux affaires ou dévolus à un hôpital commencent à occuper Reem Island.

Un urbanisme hors-sol tendu vers l'avenir...

Un urbanisme hors-sol tendu vers l’avenir…

 Quelques références pour aller plus loin

Cadène, P. & Dumortier, B., 2011. Atlas des pays du Golfe, Paris, France: PUPS : RFI.

Elsheshtawy Y., 2008, Cities of Sand and Fog: Abu Dhabi’s Arrival on the Global Scene, in Elsheshtawy Y. (éd.), Evolving Arab city: tradition, modernity and urban development, London, Routledge,

Menoret P., 2014, Introduction to The Abu Dhabi Guide: Modern Architecture, 1950s-1990s


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *