La crise des services publics dans le nord de la Jordanie : proposition de sujet de recherche en master

Water kiosk in Zaatari Camp (cc : Oxfam International)

La Jordanie est, avec le Liban, l’un des deux pays les plus affectés par la crise syrienne et en particulier l’afflux de réfugiés. Ceux-ci, regroupés dans de grands camps comme Zaatari, ou dispersés dans les villes jordaniennes de la région nord ou dans la capitale, subissent une grande détresse matérielle ou sociale liée au contexte politique. En outre, leur présence représente un facteur de stress pour des infrastructures urbaines déjà structurellement soumise à une crise grave, dans un pays aride, très déficitaire en eau, et très dépendant de l’importation d’hydrocarbures.

Dans le cadre d’un projet de recherche soutenu par l’Université Lyon 2, intitulé La crise syrienne et le Proche-Orient, je propose d’encadrer un(e) étudiant(e) de Master 1 ou 2 pour réaliser son mémoire de géographie ou aménagement sur cette thématique. La proposition s’adresse à priori aux étudiants de Lyon 2 mais pourra être étudiée pour des étudiants d’autres universités de Lyon-Saint Etienne. Un financement du séjour de terrain est prévu. Une connaissance de l’arabe serait appréciée, une bonne maîtrise de l’anglais est indispensable (notamment anglais technique et des sciences sociales). Une lettre de motivation devra m’être adressée en précisant les compétences dans le domaine des outils de la géographie (enquête/cartographie, etc.). Délai : avant le 20 juillet si possible. Si aucune candidature satisfaisante ne s’est révélée jusque là, une extension jusque début septembre est possible. Contact : eric.verdeil [at] univ-lyon2.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *