Nouveaux regards cartographiques sur la mondialisation

 

 

 

Géoconfluences organise le 18 mai prochaine une journée de réflexion sur ce question, à l’ENS de Lyon, en lien avec l’Institut français de l’éducation. J’assurerai l’animation et la discussion de la deuxième table ronde, sur « La vague (ou vogue?) des atlas : quelles représentations cartographiques de la mondialisation pour un large public ? »

Voici l’argumentaire et le programme:

La mondialisation lance de nombreux défis à la représentation cartographique. On pourra citer, sans prétendre à l’exhaustivité, les interrogations sur la projection cartographique pour restituer les multipolarités du Monde, sur les découpages pertinents (Etats, continents) pour en rendre compte, sur la représentation des interdépendances dans des dynamiques multiscalaires aux temporalités différenciées. Du local au global ou vice-versa, les enchevêtrements d’échelles et les intégrations différenciées tant de degré que de nature ont-ils conduit à saisir autrement ce processus majeur de l’organisation du monde contemporain ? Les techniques numériques associées à de nouveaux modes de représentation cartographique permettent-elles de rendre compte des multiples formes de la mondialisation ?
Quelles sont les limites et les atouts de la représentation cartographique de la mondialisation ? Le défi de la mondialisation dans l’analyse géographique a-t-il permis d’en renouveler la cartographie ? Peut-on tout cartographier dans le processus de mondialisation ? On pourra interroger avec profit le succès des atlas parus en kiosque, les usages pédagogiques des cartes interactives, la cartographie animée ou encore les nouvelles techniques de géovisualisation pour rendre compte, dans le temps et dans l’espace, des dynamiques de la mondialisation.

Programme à télécharger ici.

Mercredi 18 mai 2011, 13h30-17h30, salle de conférences, IFE (ex-Inrp), Lyon

Ouverte à tous dans la limite des places disponibles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *