Les frontières au Moyen-Orient

Paru dans le Bulletin critique du livre en français en 2007(?) – je n’ai pas les références précises.

Riccardo Bocco, Daniel Meier (dir.), A contrario, « Les frontières au Moyen-Orient », n°2, vol. 3, 2005, 182  p.

Cet ensemble consacré aux frontières au Moyen-Orient se veut donc une approche de la question des frontières à la fois au sens propre et d’un point de vue métaphorique, la frontière étant une manière d’observer l’Autre à partir d’un lieu limite. Malgré l’introduction des coordinateurs justifiant leur démarche, l’unité de ce volume n’est guère évidente. Le dossier regroupe trois séries d’études qui se distinguent par leur objet, leurs orientations disciplinaires et leurs démarches. Le premier bloc, de grande qualité, étudie la construction historique et politique et les effets sociaux des frontières étatiques. Les articles traitent de la mise en valeur de la Jezira, la région kurde périphérique syrienne, des discours de justification des frontières nationales de la Jordanie dans les manuels scolaires de ce pays et de la situation des migrants vers l’Union européenne au Liban. Un deuxième ensemble est plus spécifiquement consacré au conflit israélo-palestinien, avec deux articles. L’un lit la nouvelle politique qualifiée hâtivement de « centriste » menée par Sharon et son équipe, conduisant au retrait de Gaza, à la lumière du facteur démographique. Le discours du géographe israélien Arnon Soffer, promoteur de cette argumentation, est présenté comme un déterminant de cette politique, sans toutefois qu’une étude précise du jeu d’acteurs ne vienne le prouver. L’autre article tisse une réflexion sur la notion de frontière, à partir d’un roman israélien sur les séparations familiales, et l’observation des check-points israéliens par une ONG. Le troisième ensemble traite des évolutions politiques à l’échelle du Moyen-Orient et de la politique américaine. Il se compose de deux textes de longueur et de statut inégaux. Le plus long d’entre eux est une traduction – assez laborieuse – d’une étude écrite initialement en anglais et consacrée à Al-Qaida.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *