Le Hezbollah, de la banlieue à la ville

Vient de paraître
Mona Harb, Le Hezbollah à Beyrouth (1985-2005). De la banlieue à la ville, IFPO-Karthala, 300 p.

Alors que la tension monte à Beyrouth autour du Hezbollah, devenu acteur central de la vie politique après les conflits de 2006 (contre Israël) et de mai 2008 (facile victoire contre les forces du 14 mars), ce livre propose un retour en arrière sur la construction du fief de la banlieue sud et de la manière dont le parti de Dieu s’est installé comme un acteur central du jeu politique urbain (et pas seulemlent politique tout court): urbanisme, services, environnement…

Présentation. Malheureusement peu de détails sur le site de Karthala qui indique un lien inactif vers Google Books.

Le monde occidental connaît le Hezbollah en tant que parti chiite, agent de l’Iran au Liban et force militaire qui fait la guerre à Israël. Médias et gouvernements dénoncent le rôle destructeur du « parti de Dieu » au sein du pays du Cèdre, ainsi que ses ambitions islamistes et terroristes néfastes au bon développement de la société plurielle libanaise. Ce livre s’adresse aux lecteurs et lectrices qui ne se suffisent pas d’une telle analyse réductrice.

Basé sur une connaissance du terrain longue de quinze années et sur l’analyse d’une trentaine d’entretiens, ce livre propose une nouvelle grille de lecture du Hezbollah, qui l’examine non pas comme phénomène externe à la société libanaise mais comme protagoniste inscrit dans l’histoire sociale et politique du pays. Mona Harb analyse aussi comment le Hezbollah forge au sein de la communauté chiite, longtemps stigmatisée, une conscience collective et un sentiment d’appartenance territoriale qui engendrent des sentiments de fierté, d’orgueil et de confiance.

Mona Harb est professeur associée d’urbanisme à l’Université américaine de Beyrouth. Quelques éléments de son parcours sur sa page web de l’AUB.

Sur des sujets proches, voir :

L’agenda domestique du Hezbollah

Reconstruction urbaine après une catastrophe : quelques liens

Le Hezbollah urbaniste?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *